Linh mục Gérard Moussay

Gérard Moussay est un missionnaire catholique français, né le 16 août 1932 à Brecé (Mayenne) et décédé le 1er février 2012 à Paris. Il est également spécialiste des langues Cam et Minangkabau.

01

Biographie

1954-1975

Fils de cultivateurs, aîné de quatre enfants, il fait ses études aux Petit et Grand Séminaires de Laval. Il est ensuite entré aux Missions Etrangères de Paris le 20 septembre 1954 et ordonné prêtre à Laval le 29 juin 1957. Quelques mois plus tard, il part au Viet Nampour la mission de Nha Trang. Il commence l’étude du vietnamien à Banam (Cambodge) 1.

En 1954, quand le Viet Nam s’est divisé en deux, au nord et au sud du 17e parallèle, quelques centaines de milliers de vietnamiens réfugiés venant du Nord (fervents catholiques pour la plupart), se sont installés par petits groupes dans de différents endroits du Sud du pays afin d’exploiter de la terre, puisqu’ils viennent pour beaucoup d’entre eux de la campagne du Nord. Ainsi, de 1958 à 1968, Gérard Moussay s’occupe de ces catholiques dans les provinces de Ninh Thuân et de Binh Tuy. En particulier, il y fonde deux paroisses de Hiêp Nghia et de Hiêp An1. Proche de ses paroissiens et doué en langue, il parle impeccablement le vietnamien. Ce n’est pas rare de l’entendre citer une expression populaire vietnamienne, telle que « ông ke » (monsieur « ke », un imaginaire terrible homme prêt à ramasser des enfants peu sages et dont les mamans rappellent le nom chaque fois que leurs enfants pleurent ou ne veulent pas dormir) ou encore un proverbe : « an trai nho ke trông cây » (littéralement : manger le fruit, se souvenir de celui qui plante l’arbre).

En 1968, en accord avec ses confrères sur la réorientation de la Société des Missions Etrangères et encouragé par son évêque, il s’installe à Phan Rang (Province de Ninh Thuân) au milieu des Cam (ou Chàm en vietnamien) dont le nombre d’habitants au début des années 1970 atteint environ 40 000, y compris ceux de la région voisine (Phan Ri)2. Les 2/3 de cette population Cam pratiquent « une religion qui fut sans doute autrefois la religion brahmaniste, mais qui ne garde plus aujourd’hui qu’un souvenir fort lointain de cette religion venue de l’Inde » 2. L’autre tiers est des Bani qui sont, ainsi appelés, les descendants des Cam qui ont opté pour l’Islam depuis le xive ou xve siècle. Ces deux communautés qui ont leurs villages, leurs clergés, leurs rites différents, ne se marient pas entre elles mais conservent beaucoup de relations (même calendrier cam et certaines cérémonies) 2. Une petite partie de cette ethnie se trouve dans le sud-ouest du pays près de la frontière cambodgienne. C’est dans ce pays voisin que se concentre une large majorité des Cam2. Ce que Gérard Moussay témoigne quand il s’y installe. Il y fonde le Centre Culturel Cam consacré à l’étude de la langue Cam tout en formant une équipe de chercheurs avec la collaboration des vieux lettrés Cam. Ils collectent les anciens textes, les traduisent et les publient 2. Un dictionnaire cam-vietnamien-français3 est sorti en 1971.

En 1975, quand les communistes ont pris le pouvoir au Viet Nam du Sud, il regagne la France comme tous ses confrères travaillant dans ce pays.

1976-1993

Juillet 1976, il reçoit une nouvelle destination en Indonésie au diocèse de Padang, sur la côte ouest de l’île de Sumatra. Avant de partir, il suit un cours intensif d’indonésien organisé au siège des Missions Etrangères4. Plus tard, il s’intéresse à la langueminangkabau. Le rapprochement de ces deux langues à celle des Cam facilite quelque peu sa tâche. Entre août 1978 et mai 1979, il suit un cours d’arabe et d’islamologie à Rome. Tout en exerçant son rôle de vicaire (1978-1981) puis de curé (1981-1993) àBukittinggi, il se met à rédiger une grammaire du minangkabau qu’il présentera pour une thèse de doctorat à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) en 19824. Assisté par des collaborateurs minangs, Gérard Moussay entreprend la préparation d’un dictionnaire Minangkabau-Indonésien-Français par le dépouillement systématique de la presse locale entre 1965 et 1990. À travers de cet œuvre, il désire présenter «la langue Minangkabau telle qu’on la parle et telle qu’on l’écrit aujourd’hui » 5. On y découvre comme référence toute la littérature des proverbes, des sentences, des contes populaires….. Ce dictionnaire ne sera publié qu’en 1995 à Paris.

1993-2012

Début 1993, Gérard Moussay est nommé à la direction des Archives des Missions Etrangères et s’en occupe jusqu’à son décès en février 2012. Pendant ces années, avec l’assistance d’une petite équipe de collaborateurs et collaboratrices, il entreprend le recensement d’innombrables documents, sous forme de dictionnaires, récits de voyage, correspondance entre les missionnaires à travers des continents et des siècles… Il réorganise la structure interne afin de recevoir des chercheurs et étudiants mettant à leur disposition, hormis ses propres expériences, la richesse documentaire datée de plusieurs siècles. Sous sa direction, plusieurs livres (répertoires des membres des Missions Etrangères, leur bibliographie…) ont été publiés. Il participe activement à l’exposition de 2008 au siège des Missions Etrangères, à l’occasion du 350e anniversaire de la fondation de cette Société.

Bibliographie6

  • 1971 – Coup d’œil sur les Cam d’aujourd’hui . Bull. Soc. Et. Indoch., 46, 361-374, 1 carte, 2 pl.. Saigon.
  • 1971, et al. – Dictionnaire cam-vietnamien-français, 498 p.. Index français-cam & index vietnamien-français, 94 p.. Index français-cam et index des noms scientifiques. Centre Culturel Cam (Trung tâm Van hoa Chàm). Phan Rang (Viet Nam).
  • 197? – Rôh twah “Suu tâm”. Périodicité variable. 1 : Vê ngôn ngu Chàm (A propos de la langue Cam), 28 p. . 2 : Ariya um-murup, dalikal ja bilot, 51 p. . Trung -tâm Van-hoa Chàm (Centre Culturel Cam). Phan Rang (Viet Nam).
  • 1974, et al. – Khao luc nguyên cao chàm = Archives des manuscrits cam, en langue cam. Vol. 1: Akayet Dewa Mano = Geste de Dewa Mano & 3 contes, 95 p.. Vol. 2: Rites d’exorcismes, interprétation des songes, rites de purification, 133 p.. Trung-tâm Van-hoa Chàm. Phan Rang (Viet Nam).
  • 1974 – Van minh sac tôc Chàm (Civilisation de la minorité Chàm). Texte en vietnamien, 26 p.. Viên Dai Hoc Da Lat (Université de Da Lat), Da Lat.
  • 1974 – Pram Dit Pram Lak : la geste de Rama dans la littérature cam. Actes du 29e Congrès International des Orientalistes, Asie du Sud-Est continental, vol.2, 131-135. Paris.
  • 1975 – Akayet Dewa Mano (traduit du cam et annoté par G. Moussay). École Pratique des Hautes Études (E.P.H.E.), 4e section, 411 p.. Paris.
  • 1977, G. Jacques, P.B. Laffont, G. Moussay et al. – Essai de translittération raisonnée du cam. Bull. École Fr. Extrême-Orient, 64, 243-255. Paris.
  • 1981 – Pram Dit Pram Lak : cerita Rama dalam Sastra Cam = Geste de Rama dans la littérature cam. Kerajaan Campa/penyusun, École Française d’Extrême-Orient, 187-194, langue indonésienne. Jakarta.
  • 1981 – La langue minangkabau. Cahier d’Archipel, 14, 339 p., 4 cartes. Association Archipel. ISSN : 0044-8613. Paris.
  • 1986 – La langue minangkabau. Cahier d’Archipel 14, 313-331. ISSN : 0044-8613. Paris.
  • 1986 – Indonésie : le pays Minangkabau (Sumatra). Echos Missionnaires, 203, 49-55. Paris.
  • 1986 – Une grande figure de l’Islam indonésien : Buya HAMKA. Archipel, 32, 87-112. Paris.
  • 1988 – Pram Dit Pram Lak : cerita Rama dalam Sastra Cam = Geste de Rama dans la littérature cam. Sejarah dan Kebudayaan Campa. Kementerian Kebudayaan dan Pelancongan , 299-307, langue malaise. École Française d’Extrême-Orient. Kuala Lumpur (Malaisie).
  • 1989 , Moussay Gérard et Po Darma – Akayet Dewa Mano : versi Cam dari Hikayat Dewa Mandu Melayu = version cam de l’Hikayat Dewa Mandu malais. Kementerian Kebudayaan dan Pelancongan & École Fr. Extrême-Orient. Texte cam et français. Kuala Lumpur.
  • 1989 – Les Affixes en minangkabau. Conférence Internationale sur la Langue Malaise, Université Malaya, 21-23 août. Kuala Lumpur (Malaisie).
  • 1990 – L’Église en Indonésie. Église d’Asie, 7, 1-16. Paris.
  • 1990 – Akayet Inra Patra : version cam de l’Hikayat malais Indraputera. In Le Monde indochinois et la péninsule malaise, 101-114, ISBN 2-904955-04-6. Paris.
  • 1991 – Um Mrup dans la littérature cam. In Le Campa et le Monde malais. Centre d’Histoire et Civilisation de la Péninsule indochinoise (ACHCPI), 95-107. ISBN 2-904955-05-4. Paris.
  • 1993 – La Région hindoue à Bali. In Dictionnaire des Religions, 178-179. Paris.
  • 1993 – L’Islam en Indonésie. In Dictionnaire des Religions, 953-957. Paris.
  • 1993 – La Religion de Java. In Dictionnaire des Religions, 1011-1014. Paris.
  • 1994 – Epopées cam. In La littérature de la voix, INALCO : Centre de Recherche sur l’Oralité, 53-67. Paris.
  • 1995 – Dictionnaire Minangkabau-Indonésien-Français, 2 vol., 1328 p.. Cahier d’Archipel 27. L’Harmattan. ISBN 2-7384-3126-7. Paris.
  • 1995 – La geste de Um Mrup : Campa (traduit par G. Moussay). In Notes sur la culture et la religion en Péninsule indochinoise : en hommage à Pierre-Bernard Lafont, 189-198. ISBN 2-7384-2898-3. Paris.
  • 1997, Moussay G. et al. – Missions étrangères et langues orientales_ Contribution de la Société des Missions étrangères à la connaissance de 60 langues d’Asie_ Bibliographie de 1680 jusqu’à 1996, 210 p.. Missions étrangères de Paris, ISBN 2-7384-5053-9. Paris.
  • 1997, Po Darma, G. Moussay et Abdul Karim – Akayet Inra Patra (Hikayat Inra Patra) = Epopée Inra Patra. Kementarian Kebudayaan , Kesenian dan Pelancongan Malaysia & École Française d’Extrême- Orient, 187 p.. Texte en malais et en français.(ISBN 967-903-075-2)[à vérifier : Le calcul de la somme de contrôle donne X et non 2, demandé le 21 juin 2015]. Kuala Lumpur.
  • 1998, Po Darma, G. Moussay et Abdul Karim – Akayet Dowa Mano (Hikayat Dowa Mano) = Epopée Dowa Mano. Kementarian Kebudayaan , Kesenian dan Pelancongan Malaysia et École Française d’Extrême-Orient, 215 p.. Texte en malais et en français.ISBN 967-931-089-2. Kuala Lumpur.
  • 1998 – Tata Bahasa Minangkabau (Grammaire minangkabau). 372 p.. Penerjemah Rahayu S. Hidayat. Jakarta.
  • 1999 – Tissages cam. In Through the thread of time: Southeast Asian textiles : the James H.W.Thompson Foundation Symposium / edited by Jane Puranananda, 18 p. Bangkok.
  • 2000, Po Darma, G. Moussay et Abdul Karim – Nai mai mang Makah : Tuan Puteri dari Kelantan= La princesse qui venait du Kelantan. Kementarian Kebudayaan , Kesenian dan Pelancongan Malaysia & École Française d’Extrême- Orient, 162 p.. Texte en malais et en français. ISBN 967-903-026-1. Kuala Lumpur.
  • 2000, Moussay G. et Duong Tan Thi – Peribahasa Cam = Dictons et proverbes cam. Kementarian Kebudayaan , Kesenian dan Pelancongan Malaysia & École Française d’Extrême- Orient, 174 p.. Texte en malais et en français. ISBN 967-903-026-1. Kuala Lumpur (Malaisie).
  • 2004, Moussay G. et Appavou Brigitte – Répertoire des membres de la Société des Missions Etrangères 1659-2004, 603 p.. Archives des Missions Etrangères (ISBN 2-914402-40-6) et Les Indes Savantes (ISBN 2-84654-072-1). Paris.
  • 2006 – Grammaire de la langue cam, préface de Pierre-Bernard Lafont, 285 p.. Missions Etrangères de Paris et Les Indes Savantes (ISBN 2-84654-138-8). Paris.
  • 2008, Launay M. et Moussay G. – Les Missions Etrangères : trois siècles et demi d’histoire et d’aventure en Asie. Librairie Académique Perrin. Paris.
  • 2008, Moussay G. et al. – Bibliographie des Missions Etrangères-Civilisations, Religions et Langue de l’Asie, 607 p.. Missions Etrangères de Paris et Les Indes Savantes (ISBN 978-2-84654-179-4). Paris.
  • 2009, Moussay G. et al. – The Missions Etrangères in Asia and the Indian Ocean, 205 p., grand format. Vendée (France).

Références

  1. a et b Gérard Moussay et Brigitte Appavou, 2004, “Répertoire des membres de la Société des Missions Etrangères 1659-2004”, 603 p., Les Indes Savantes, Paris, ISBN 2-84654-072-1, page citée: 566.
  2. a, b, c, d et e Gérard Moussay, 1971, “Coup d’œil sur les Cam d’aujourd’hui”, Bulletin de la Société des Études Indochinoises, no 2,p. 363-373,Saigon, pages citées=363-364 et 366-367.
  3. Gérard Moussay, 1971, “Dictionnaire cam-vietnamien-français”, 94 p., Centre Culturel Cam, Phan Rang (Viet Nam).
  4. a et b Pierre Labrousse, 2012, “Gérard Moussay (1932-2012)”, Archipel, no 84, p. 3-6, Paris, pages citées: 4 et 5.
  5. Gérard Moussay, 1995, “Dictionnaire Minangkabau-Indonésien-Français”, 2 tomes, 1328 p., L’Harmattan, Paris, ISBN 2-7384-3126-7, page citée: V.
  6. Gérard Moussay et al., 2008, “Bibliographie des Missions Etrangères-Civilisations, Religions et Langues de l’Asie”, 607 p., Les Indes Savantes, Paris, ISBN 978-2-84654-179-4, pages citées: 207, 209,384,396-399 et 446.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *